A Bras le Corps

A Bras le Corps

Par la socio, la philo et la poésie, déconstruisons nos rapports aux corps, réinventons nos identités et poursuivant les luttes quotidiennes et révolutionnaires dont nous sommes les héritière.s

A Bras le Corps

Déconstruisons nos rapports aux corps ! Prise de parole collective et dialogue des sensibilités par une myriade de supports sonores hétéroclites. C'est un projet politiquement engagé, se voulant radicalement féministe, queer et anti autoritaire. Il est basé sur une démarche de deconstruction sociologique et philosophique et notamment sur la conviction que nos corps sont depuis des siècles des objets et sujets d’oppression, de modulation, de socialisation et d’auto-discipline mais que nous avo...

En cours de lecture

Témoignage d'un désir de maternité

Aujourd’hui on renoue cette fois avec le cycle de déconstruction de nos rapports aux maternités et parentalités avec le témoignage de Gaelle qui nous parle de son fort désir d’enfant depuis très jeune, de comment elle se l’explique, y réfléchit, quelles injonctions ou stigmatisations patriarcales contradictoires peuvent également y être associées. Merci à elle pour s’être exprimé de manière si directe et sincère sur ce désir qu’encore trop peu de féministes osent revendiquer. Je vous invite également à aller écouter et ré écouter les épisodes du cycle réalisés l’année dernière pour trouver d’autres témoignages et contextualisations sociologiques et historiques. Une très belle écoute.

En cours de lecture

Cross over Hyène - Hypersensibilité

Cross over avec le podcast Hyene de Lova sur l'hypersensibilité "Le soleil et le cumulus"

Quelles sont les différents types d'hypersensibilité ? Comment on les expérience? Réel? avantage? handicap? Ca vient d'où?

Extraits sonores:

Sensible d'Eddy de pretto, 2018
Ne m'invite pas à ta soirée de poupie, 2020
Extrait saison 2 de la série Mortel, de Frédéric Garcia 2021
Les otaries, Arne Vinzon, 2011
Extrait vidéo: Syndrome d’Asperger et fatigabilité: la théorie des cuillère publiée par Julie D en 2015, trouvée sur youtube
Toute la pluie tombe sur moi, Sacha Distel, 1969

Conseil lecture:

Goupil ou face, Lou Lubie, 2016

En cours de lecture

Mémoire familiale : les lieux de ma grand-mère

Nouvel épisode du cycle sur nos rapports aux lieux.
Cette fois-ci je vous propose un entretien intime avec ma grand-mère sur ses différents lieux de vie. Portrait en demi teinte de la vie d'une femme blanche de classe populaire née et ayant grandie dans un petit village de Charente au XXème siècle.

C'était comment? Quels souvenirs de la guerre? Pourquoi a t'elle bougé? C'était comment d'arriver en ville?
Quelle conception elle a des derniers lieux de vie?
Un passage est peut être plus difficile à entendre, il y aura un avertissement concernant les sujets de la maladie, de la fin de vie et des choix qui concernent la manière de "partir", un sujet que tout comme ma grand-mère, j'estime essentiel de sortir du tabou.
N'hésitez pas à me contacter pour venir témoigner vous aussi ! (abraslecorps@riseup.net)

Belle écoute !

Crédits:

Solidarités paysannes, Duby
De la division du travail social, Durkheim, 1893

Extraits romans:
En attendant Bojangles, Olivier Bourdeault 2016
Fille, femme, autres, Bernardine Evaristo, 2019 (chapitre Morgan)

Extraits sonores:
extrait comptine “C’est Gugus avec son violon”,
extrait bande annonce Canal + série “l’Amie prodigieuse”, Saverio Costanzo, 2018 d’après la saga éponyme d’Elena Ferrante dont le premier tom fut publié en 2011
extrait bande annonce du film “ADN” de Maïwenn, 2020

Merci à ma grand-mère pour ses récits de transmission et tout ce qu’elle m’inspire

En cours de lecture

Chez Charlie

Dans le premier épisode de ce cycle sur les rapports aux lieux, j’avais évoqué comment la question des espaces que nous traversons et que nous habitons est au coeur de beaucoup de mes réflexions sur ce qui façonne politiquement et intimement nos corps, nos relations, nos imaginaires. Sur fond de crises de logements, d'expuls de squats, de précarité et d'insalubrité en tout genre, les rapports aux espaces et particulièrement chez soi se fait de plus en plus compliqué pour un nombre croissant de personnes.

Dans cet épisode néanmoins, je vous propose une parenthèse plus douce avec le témoignage de Charlie nouvellement installé à Strasbourg. Il nous parle de son rapport sensible presque mystique aux espaces; la manière dont nous pouvons investir des formes de “chez soi” en dehors des lieux où nous dormons ou nous "habitons" au sens stricto sensu. Comme pour Moca interviewé-e dans le premier épisode de ce cycle, on voit comment les différents lieux et manières d’habiter et de partir dans l’enfance façonnent notre approche des nouveaux espaces.

musique : home d’edith whyskers, 2017